Pour faire la promotion de produits en magasin et augmenter son volume de vente, les commerçants et les marques utilisent différentes techniques de marketing qu’ils vont mettre en œuvre à l’intérieur comme à l’extérieur des points de vente. Or, dans le langage technique commercial, on utilise d’acronymes pour désigner certains termes afin de gagner du temps.

Parmi ces nombreuses abréviations, on trouve MPV (marketing point de vente), PLV (publicité sur le lieu de vente) et ILV (information sur le lieu de vente). Toutes les trois désignent des techniques de marketing utilisées sur un point de vente. Dans cet article nous allons distinguer ces trois expressions.

Le marketing point de vente (MPV)

Le MPV désigne l’ensemble des techniques commerciales qui vont permettre de mettre des produits en valeur dans un commerce dans le but d’augmenter ses ventes. Elles visent ici un objectif d’efficacité commerciale. Les experts en marketing distinguent deux formes de MPV.

D’abord, il y a le marketing du point de vente qui désigne les techniques utilisées par l’enseigne pour faire la promotion de ses produits. Elles peuvent être mises en œuvre à l’intérieur comme à l’extérieur du magasin.

Le marketing au point de vente ne se déploie quant à lui que dans le magasin. Les méthodes sont déployées aussi bien par l’enseigne que par les marques.

Le MPV est donc une expression générique qui englobe notamment la PLV et l’ILV, mais également le merchandising classique, l’aménagement du magasin, l’agencement et la présentation des rayons et des présentoirs, la mise en scène du magasin ou encore la digitalisation du point de vente. C’est donc une catégorie plus qu’une technique commerciale.

La publicité sur le lieu de vente (PLV)

Ce que l’on appelle publicité sur le lieu de vente ou PLV, ce sont différents supports de communication qui vont servir à mettre en valeur un produit en particulier.Ils peuvent être placés par le vendeur qui souhaite indiquer une promotion ou une fin de stock par exemple ou par le fabricant pour mettre en valeur son produit ou sa marque.

La PLV utilise différents supports en fonction du résultat recherché.

Traditionnellement, on trouve le support visuel avec les affiches, les affichettes, ou encore les présentoirs personnalisés. Ces présentoirs peuvent se retrouver sur un comptoir de caisse, en tête de gondole ou encore au milieu d’une allée centrale. Plus ils sont spectaculaires, plus ils sont efficaces. Ensuite, nous avons les messages audios qui peuvent être diffusés dans les magasins à intervalles réguliers entre deux morceaux de musique. Annonce de promotions spéciales ou de remises sur des articles bien précis.

La PLV interactive est également efficace. Cela consiste à mettre en place des animations notamment sur stand pour présenter, tester ou faire déguster un produit. Enfin, l’un des supports les plus efficaces, aujourd’hui, est la PLV numérique. Les écrans attirent très facilement l’attention et on les utilise beaucoup pour annoncer des promotions ou pour présenter des produits. Les bornes tactiles peuvent également être utilisées dans le cadre de la PLV.

L’information sur le lieu de vente (ILV)

L’abréviation ILV désigne tout ce qui permet d’informer le client dans un magasin.

Cela commence par la signalétique d’orientation pour l’aider à aller vers le bon rayon pour trouver le produit qu’il cherche. Ces éléments d’informations ont aussi pour objectif d’attirer l’attention du client vers une ligne de produits contrairement à la PLV qui va mettre en exergue un produit en particulier. C’est le cas par exemple des rayons de bouteilles de vin où l’on va regrouper et signaler les produits selon leur appellation. Ces éléments d’information peuvent indiquer des promotions temporaires comme c’est le cas des kakémonos ou des arches publicitaires, des bâches et des banderoles, des bornes interactives ou encore des oriflammes.

Si ces éléments n’ont pas une visée purement marketing, ils sont conçus pour attirer ou orienter le client vers le produit qu’il va acheter. L’ILV peut aussi indiquer l’emplacement d’une marque en particulier lorsque cet emplacement est permanent. C’est le cas par exemple de l’emplacement des produits de la célèbre marque à la pomme dans les magasins d’informatique.

L’évolution des supports de communication a permis de regrouper la PLV ainsi que l’ILV sur un seul et même support afin d’améliorer l’efficacité marketing à travers l’expérience utilisateur comme c’est le cas pour les tablettes ou les bornes tactiles.