La PLV (publicité sur le lieu de vente) est l’usage de différents moyens techniques et logistiques, sur le lieu de vente, pour mettre en avant et valoriser des marques, des produits ou des enseignes dans le but d’attirer l’attention du consommateur et d’encourager l’achat par un discours publicitaire ciblé, percutant, et de plus en plus souvent immersif.

Si la publicité existe, peut-être depuis aussi longtemps que le commerce existe, c’est à Richard Nelkène, publicitaire américain, que l’on doit le terme de PLV (1954), regroupant l’ensemble des actions publicitaires réalisées sur le lieu de vente et dans une certaine mesure la codification du concept.

La PLV est le dernier maillon du processus marketing visant à déclencher l’acte d’achat, une étape déterminante et indispensable lorsque l’on sait que plus d’un consommateur sur deux prend sa décision d’achat sur le lieu même où se trouve le produit.

Les 3 étapes clés de la PLV

1 – Attirer l’attention

L’important dans toute tentative de vente est de capter l’attention du consommateur et par la même de savoir se démarquer et se différencier de la concurrence et des milliers de stimuli qui envahissent l’environnement commercial.

L’originalité et la qualité de présentation s’avère donc indispensable, mais la PLV doit garder une cohérence avec la politique de communication développée par le fabricant ou le distributeur pour faire appel à des éléments familiers, évident et parfaitement reconnaissable par le consommateur sous peine de le voir passer nonchalamment devant les produits proposés.

2 – Impliquer le consommateur

La PLV doit impliquer le consommateur, lui donner matière à réflexion, l’immerger dans une expérience propriétaire du produit.
Les éléments mis en place doivent entrer dans une démarche associative pour engager le consommateur à aller plus loin qu’un simple coup d’œil ; lui faire toucher, essayer le produit.

L’expérience numérique est à la mode et la participation de « démonstrateurs » est de plus en plus supplanté par l’usage de vidéos de présentation sur des écrans captant naturellement l’attention (pouvoir de l’image animée) et amenant naturellement l’utilisateur à reproduire les actions sur les produits exposés.

3- Déclencher l’acte d’achat

La prise de décision peut s’avérer rapide, néanmoins les consommateurs sont sensible à la présentation d’un certain nombre d’informations leur permettant de s’assurer de la « qualité » ou en tout cas de la cohérence avec les standards qualité du domaine. La PLV doit donc mettre en avant les avantages du produit, les scénarios d’usage et les informations techniques clés de manière simple et percutante afin d’être efficace…beau challenge pour les concepteurs.

L’utilisation de slogans personnalisés, de pictogrammes relatifs à des normes ou composants, de classements, de labels et autres récompenses , etc., sont autant d’informations que le consommateur pourra interpréter rapidement.

PLV : digitalisation en marche

La PLV intègre de nombreux outils de communication, allant des classiques affichages, la diffusion audio ou les effets d’ambiance avec d’éventuels animateurs mais surtout depuis 2015 la multiplication de supports numériques. L idée est ici d’intégrer un ensemble d’écrans et tablettes permettant de présenter des scénarios d’usage du produit et de permettre au client potentiel de s’imaginer dans une expérience d’usage valorisante.

D’une manière générale, la PLV requiert les compétences et les savoir-faire de spécialistes afin d’adapter la forme et le contenu aux éléments existant mais aussi aux surfaces de ventes dont les dimensions et la nature varient d’un fabricant/distributeur à l’autre ainsi qu’à leurs budgets. Les habilitations électriques sont requises tout comme des compétences en paramétrage informatique simple dans un certain nombre de cas.

C’est ici qu’intervient Legend Services.

Nos compétences, notre expérience, nos moyens personnels et techniques nous permettent de vous proposer un accompagnement complet tout au long de votre projet.

Un marché international

La PLV c’est un marché de plus de 1,250 Mds€ de chiffre d’affaire.
En France, les fabricants et distributeurs font confiance à hauteur de 40% aux entreprises locales du secteur (contre à peine 30% pour les autres pays de la zone euro).

Les secteurs les plus concernés restent la Beauté (cosmétique et parfum) devant le Textile (mode & sport) l’Alimentation et l’électronique grand publique.

Devenue indispensable dans les processus de commercialisation, la PLV bénéficie, depuis de nombreuses années, de l’action de l’Association des Professionnels du Marketing au Point de Vente (POPAI – Point Of Purchase Advertising Institute) dont les missions sont :

  • Offrir les outils nécessaires au développement qualitatif et quantitatif des entreprises via la promotion des techniques de marketing.
  • La formation des professionnels.
  • L’information par des études sur le comportement des consommateurs et les effets des outils du MPV (Marketing Point de Vente) qui inclus la PLV.
  • L’accompagnement de leurs adhérents.